Enfants : les différents profils d'apprentissage

Il existe différents profils d’apprentissage : visuel, auditif, ou verbal et kinesthésique. Ces profils ont été observés et théorisés par Antoine de la Garanderie

Enfants : les différents profils d'apprentissage

  • Profil visuel ; Je vois des images dans ma tête comme des photos ou comme un film
  • Profil auditif ou verbal : JE réentends des sons ou des paroles avec la des autres (très pratique pour apprendre une lange étrangèr) ou je me parle dans ma tête
  • Profil kinesthésique : Je ressens les mouvements, les sensations, les odeurs, les goûts.

Certains d’entre nous ont des préférences de modes d’évocation (on parle aussi de langues pédagogiques) qui vont déterminer notre profil d’apprentissage.

Nous n’avons pas un seul et unique mode d’évocation. En fonction de la tâche que nous effectuons, nous mixons parfois plusieurs modes d’évocation. Les élèves qui réussissent brillamment sont d’ailleurs ceux qui parviennent à « jouer » sur plusieurs gammes d’évocations en fonction de l’objectif.

L’idée n’est pas de faire de vous des spécialistes de la gestion mentale, vous avez certainement un tas d’autres activités sur le gril. Toutefois, une prise de conscience de votre propre fonctionnement et de celui de votre enfant peut vous permettre de vous adresser à lui dans un mode qu’il comprend. Si l’approche de la gestion mentale vous intéresse, vous pouvez toujours demander une consultation auprès d’un professionnel certifié.

Par ailleurs, l’idée est de pouvoir augmenter la palette de tout ce qui se passe dans la tête (que l’on appel « palette évocative ».

La carte qui suit permet de comprendre la manière dont nous évoquons :

  • La première branche « rouge » en haut à droite, nous permet de comprendre ce que nous évoquons dans notre tête. C’est ce qu’Antoine de la Garanderie a appelé « les paramètres d’évocation ». Nous pouvons évoquer des choses concrètes, des objets ou des êtres vivants (par exemple la tablette de chocolat en tant que telle). Nous pouvons aussi évoquer en codes ou en symboles (le mot chocolat apparaît devant mes yeux ou je dis cho-co-lat). Nous pouvons évoquer également en liens logiques (par exemple, je pense que le chocolat fait partie des glucies), ou en ligne inédits (je pense à un centre de bien être et à un bon massage détente car j’ai entendu dire que certains utilisaient le chocolat et je m’imagine couvert de chocolat me léchant les babines)
  • Sur la deuxième branche « la orange », nous revoyons comme précédemment la manière dont nous évoquons en paroles, en sons, en images ou en ressentis
  • sur la troisième branche « la verte » nous pouvons identifier la manière dont nous évoquons dans l’espace, c’est à dire de manière synthétique et globale (l’image dans son exemple, le mot en entier par exemple), ou dans le temps c’est à dire séquentielle et analytique (je découpe le mot en le disant cho-co-lat ou je l’écris lettre après lettre par exemple)
  • Enfin, la quatrième branche « la bleue » nous permet de répondre à la question « qui évoque ? » Lorsque nous évoquons visuellement « en première personne », cela signifie que nous voyons sur nos images ou que nous voyons ce que nous faisons. Lorsque nous évoquons de manière auditive « en première personne », cela signifie que nous entendons notre propre voix qui parle ou qui fait un commentaire. Lorsque nous évoquons visuellement « en parle ou qui fait un commentaire. Lorsque nous évoquons visuellement « en troisième personne », nous voyons des images extérieures à nous-même : un tableau, la maîtresse… Enfin, lorsque nous évoquons auditivement « en troisième personne », nous entendons la voir d’un autre et / ou des bruits ambiants

Enfants : les différents profils d'apprentissage #2

Ces 4 branches peuvent servir de base à la manière de questionner votre enfant pour comprendre sa manière d’évoquer. Si vous désirez avoir plus d’infos sur ce type de pédagogie, n’hésitez pas à jeter un oeil sur des blogs de parents